Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au'tour du Chien
  • Au'tour du Chien
  • : Education canine, conseil en comportement, sports et loisirs canins en Auvergne.Je vis et éduque les chiens depuis plus de 25 ans. Eleveuse de champions de beauté, j'ai une connaissance approfondie des races et de leurs spécificités.Seule diplômée en Auvergne du D.U. d'éthologie spécialisation relation homme-animal de l'université Paris Descartes et également certifiée en massage canin et en zoocosmétologie, une combinaison unique d'expérience professionnelle. SITE : www.autourduchien.fr et téléphone : 06 08 17 57 16
  • Contact

Localisation Cantal - Auvergne

Pages

1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 10:19

La punition ... définition, observer pour comprendre, alternatives ...


Après avoir constaté qu’ il est parfois difficile pour beaucoup de maîtres de chiens de se souvenir de la différence entre punition positive et punition négative, termes techniques du monde canin, nous vous proposons cet article.

 

Certaines des alternatives proposées sont en réalité des punitions négatives (c’est à dire que l’on retire au chien une chose lui plaisant). L’essentiel n’est pas de connaître la définition de ces termes mais plutôt de savoir quelle attitude adopter pour répondre aux besoins essentiels de son chien et à son bienêtre.

 

PUNITION : Une définition du dictionnaire bien explicite…

 

  1. Action d'infliger une privation, un châtiment, de faire subir une peine pour une faute commise.
  2. Peine infligée à quelqu'un pour une faute dont il est jugé responsable, dans le but de l'aider à s'amender.

 

Comment le chien qui ne connaît ni le bien ni le mal  (notions qui sont d'ailleurs fort relatives)et qui n'est pas en possession de notre système de valeur pourrait-il comprendre le sens d’une punition ?

Ce comportement que nous jugeons inapproprié dans notre monde humain l’est-il dans le monde canin ?

 

Des résultats d’études ont montré à plusieurs reprises que les punitions en réaction à un comportement indésirable ne donnaient aucun résultat favorable sur le long terme. Plusieurs explications sont possibles :

  • Une punition ne s’attaque pas à la cause du comportement, il s’agit juste d’une conséquence.
  • Bien que certaines punitions aient un effet positif sur le court terme, le risque est grand que le comportement indésirable soit très vite remplacé par un autre comportement indésirable.
  • Les punitions sont généralement efficaces uniquement lorsqu’elles surviennent dans un contexte particulier et qu’elles sont appliquées par une personne spécifique. Les chiens fonctionnent par association donc une punition positive peut être associée à n’importe quel élément de l’environnement.
  • La punition peut conduire à un comportement agressif du chien vis-à-vis de la personne qui sanctionne mais aussi de l’environnement.
  • La punition génère du stress, de l’anxiété et de la peur.
  • Elle fragilise la relation, la confiance et bloque la communication.

 

Si vous punissez un chien, vous voulez qu’il en apprenne quelque chose ?

Le chien doit pour cela pouvoir établir le lien entre la punition et son comportement. Or, les chiens sont dans l’impossibilité d’établir ce lien et il leur arrive même d’associer la punition à un détail insignifiant de l’environnement mais en aucun cas au comportement produit.

 

Dans notre monde humain orienté sur la répression plus que l’encouragement, la punition est souvent une procédure utilisée pour cesser un comportement gênant sans même en chercher l’origine. La punition n’est que la conséquence d’un comportement mais elle néglige la cause.

La punition n’est pas éducative, parfois elle soulage celui qui puni mais elle ne montre pas ce qu’il faut faire…

 

Observer,comprendre …

 

Pour faire cesser un comportement, Il est important de connaître la fonction des comportements qui posent problème. Il s'agit d'identifier dans quel contexte le comportement apparaît et par quels facteurs il est maintenu.

 

Observer la source de maintien d'un comportement parmi les trois principales :

 

  • Obtenir de l'attention. C'est un puissant renforçateur. Une interaction même négative reste une interaction.
  • L'auto stimulation : Le comportement se maintient car le faire procure du plaisir.
  • L'échappement /l'évitement d'une tâche que l'on considère désagréable.

 

 

Se poser les bonnes questions pour Comprendre

 

  • Dans quel environnement ou dans quelle situation le comportement se manifeste-t-il le plus souvent ?
  • Avec qui le comportement se manifeste-t-il le plus souvent ?
  • Y a-t-il quelque chose dans l’environnement qui déclenche le comportement ?(Pensez notamment aux bruits, aux odeurs etc. )
  • Le comportement a-t-il un lien avec un contretemps ou une attente ?
  • A quel moment de la journée le comportement se manifeste-t-il le plus souvent ?
  • Quand le comportement ne se manifeste-t-il jamais ?
  • Votre chien a-t-il compris ce que vous attendez de lui ?
  • Y a-t-il beaucoup de stimulants dans l’environnement ?
  • Le comportement a-t-il un lien avec des intérêts spécifiques ?
  • Le comportement a-t-il un lien avec une émotion particulière ? Etc.

 

Les alternatives :

Le renforcement :
Faire suivre un comportement souhaité par quelque chose que le chien apprécie.
Plusieurs renforçateurs possibles :
La friandise, la voix, la caresse, le jeu.

L’extinction :
Ignorer un comportement de façon à ce qu’il ne reçoive aucun renforcement et quel’animal cesse de le reproduire, n’y voyant aucun avantage.

L’isolement temporaire :
Mettre l’animal à l’écart pour le retirer d’une situation problématique ou générant trop d’émotion.
L’avantage de cette alternative permet de faire baisser la frustration chez l’animal ou de le sortir d’une situation délicate comme un danger mais aussi, donne au propriétaire l’occasion de se calmer pour avoir la réaction adéquate.

Substitution du stimulus :
Modifier l’élément déclencheur du comportement désagréable, de façon à diminuer les chances que le dit comportement soit invité à réapparaître.
Consiste à retirer ce qui déclenche le comportement.

Satiété du stimulus
Miser sur le fait que le chien se lassera si on reproduit en permanence ce qui déclenche le comportement. (Ex la sonnette face à l’aboiement).

 

Auteur et source : Association les Psycho'pattes - 1er février 2014

Ce n’est pas en interdisant qu’on enseigne. C’est en montrant…

 

Il-ne-sait-pas-ce-qu-il-a-fait-de-mal.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article

commentaires