Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Au'tour du Chien
  • Au'tour du Chien
  • : Education canine, conseil en comportement, sports et loisirs canins en Auvergne.Je vis et éduque les chiens depuis plus de 25 ans. Eleveuse de champions de beauté, j'ai une connaissance approfondie des races et de leurs spécificités.Seule diplômée en Auvergne du D.U. d'éthologie spécialisation relation homme-animal de l'université Paris Descartes et également certifiée en massage canin et en zoocosmétologie, une combinaison unique d'expérience professionnelle. SITE : www.autourduchien.fr et téléphone : 06 08 17 57 16
  • Contact

Localisation Cantal - Auvergne

Pages

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 15:37

Socialiser son chien avec ses congénères

La socialisation c'est le fait d'apprendre et d'intégrer des codes sociaux : Être "social" c'est entretenir des relations entre êtres vivants, relations relatives à une société ou une communauté. Un chien socialisé correctement saura communiquer (comprendre et se faire comprendre) avec ses congénères. On parle alors de socialisation intra-spécifique (au sein d'une même espèce). Avec les autres êtres vivants, on parlera de socialisation inter-spécifique (entre espèces).

Le chien est un animal social et il est extrêmement important pour lui d'avoir des contacts réguliers avec d'autres chiens. Il est donc indispensable de bien le socialiser avec ses congénères. Or les maîtres manquent en principe cruellement d'informations sur la comunication canine et ne savent pas toujours gèrer les rencontres. De plus beaucoup d'acteurs du monde canin ne se mettent pas à jour sur le comportement et donnent des informations et conseils erronés.

Des conseils à déconseiller

En effet il existe encore des vetérinaires qui expliquent que l'agressivité entre chiens est du à un rapport de dominance. Des éducateurs qui se disent comportementalistes canins peuvent également tenir ce discours par manque de formation et d'ouverture.

On vous dira alors qu'il faut sanctionner le chien et le remettre à sa place pour corriger son comportement. En verité les sanctions physiques et menaces verbales répetitives en présence de congénères augmenteront son anxieté et inhiberont complètement sa communication, à tel point qu'il ne sera plus capable de communiquer normalement avec son espèce. Attention, les moniteurs de clubs canins se permettent aussi souvent de donner des conseils en comportement, il faut savoir qu'ils ne sont pas formés pour cela.

Le chien dit "agressif" avec les autres chiens chercherait donc toujours à affirmer sa place de dominant pourtant "il ne s’agit pas d’un caractère fixe, ni d’un trait de tempérament." Ce qu'on appelle rapport de dominance est le resultat d'une interaction sur un élément de convoitise (Ressource). Ex : Nourriture, reproduction etc..
.
Enfin un rapport de dominance n'est pas systématiquement exprimé par des comportements agressifs.

Pour mieux comprendre les notions de dominance et de hierarchie chez le chien je vous invite à lire l'excellent article d'EthoDog sur ce sujet : Meute, dominance.. qu’est-ce que c’est ?

Des contacts réguliers, oui mais pas au bout de la laisse.

Votre chien a besoin de voir des congénères... Pour interagir avec eux et entretenir sa communication. Il faut faire la différence entre un croisement de chiens en laisse qui ne permet pas ou très peu d'interactions et une rencontre libre (éventuellement en longe) où votre compagnon aura le temps de "parler chien".

De plus la rencontre en laisse est très inconfortable pour votre chien car celle-ci ne lui permet pas de se dérober/s'éloigner s'il est en inconfort. Le chien demontrera donc plus facilement de l'agressivité parce qu'en verité il se sent coincé et obligé de faire face à la situation.

A savoir : Les tensions sur la laisse influencent énormément le comportement de votre chien lorsqu'il rencontre un congénère. Il est conseillé d'appeler votre chien jusqu'à ce qu'il se détourne du chien qui passe plutôt que de tirer sur la laisse pour l'éloigner et de la détendre au maximum si la rencontre venait à se faire.

Le chien gentil ou méchant.

J'entends souvent dire entre les propriétaires de chiens " Il est gentil votre chien ?"

Le comportement social du chien n'a rien à voir avec le fait qu'il soit gentil ou méchant. La réactivité de votre compagnon peut avoir plusieurs causes : la peur, le stress, la frustration, une mauvaise communication...

-La peur des congénères : Un chien mal socialisé n'aura pas forcement l'habitude de voir d'autres chiens et ne saura pas bien se comporter avec eux. Ce qui peut provoquer du stress ou de la peur d'où la réaction agressive visant surtout à dissuader l'approche d'un eventuel congénère.

-La frustration : Le manque de contacts pourra également provoquer une telle frustration que votre chien adoptera un comportement très nerveux et excité à la vue d'un autre chien. Son comportement pourra donc vous paraître "agressif".

-Une mauvaise communication : Un chien qui ne communique pas correctement aura souvent des interactions conflictuelles avec les autres. En effet s'il n'est pas respectueux de ses congénères et s'il ne comprend pas la communication que lui propose le chien en face cela pourra facilement tourner au conflit.

De bonnes interactions pour une bonne communication.

Pour développer ses "codes canins" votre compagnon doit faire des rencontres enrichissantes dans un but d'apprentissage. Les chiens ont une communication particulière et seule la rencontre regulière d'individus différents peut entretenir cette communication.

Apprendre à s'adapter en proposant différentes réponses :

Prendre le temps d'analyser l'individu qu'il y a en face pour lui proposer un comportement approprié et adapter son approche me semble être le plus important des apprentissages.

Exemple : Certains chiens ne sont pas commodes voir tendus... Ils ne veulent pas jouer ou s'exciter et ne souhaitent parfois même pas entrer contact. Le message sera envoyé de loin par la posture qu'ils adopteront face aux autres chiens. Arriver en ligne droite à la vitesse d'un missile n'est probablement pas la meilleure réponse à proposer dans ce cas là. De ce fait en proposant des réponses inadaptées le chien pourra se mettre dans des situations inconfortables voir dangereuses.

L'Excitation n'est jamais un comportement approprié :

On confond souvent jeu et excitation. Lorsqu'il est en état d'excitation votre chien n'est pas capable de réfléchir à ce qu'il fait et en principe ne se rend pas compte de ce qu'il se passe autour de lui, souvent dans ces conditions le rappel du propriétaire est inefficace. Il est normal qu'un jeune chien propose de l'excitation mais il est important qu'il apprenne à se maîtriser et se poser pour pouvoir respecter ses congénères. Le jeu a toujours un but d'apprentissage et peut se faire calmement, au sol par exemple. En aucun cas la course et la brutalité ne sont appropriées dans une rencontre.

Apprendre les bons comportements avec les bonnes rencontres :

Pour apprendre à un chiot comment se presenter et interagir correctement avec ses congénères il est logique de lui présenter des chiens matures qui savent déjà communiquer et de ce fait qui sont ... adultes !

Beaucoup de personnes pensent qu'il faut mettre les chiots et les jeunes chiens ensembles pour les socialiser... Pourtant c'est une grosse erreur. Dans une portée certes, les chiots restent ensembles mais la plus part du temps sous l'oeil avisé de la maman qui gère les comportements de la fraterie.

Laisseriez-vous une cour d'école sans maitresses ni surveillants ? Il est normal que les individus matures éduquent les plus jeunes. Il n'est donc pas très interessant pour un jeune chien de ne rencontrer que des camarades de son âge avec lesquels il va s'exciter sans l'intervention de chiens adultes correctement socialisés.

Je conseille d'ailleurs de presenter plus d'adultes stables que de jeunes la première année de vie du chien. Il apprendra ainsi le respect de l'autre et sera capable de proposer d'autres réponses que l'excitation.

Socialiser ce n'est pas dresser...

La socialisation par l'Obeissance est couramment pratiquée en club canin : On apprend au chien à rester au pied, à ne pas chercher le contact avec les congénères présents sur le terrain. Les exercices les plus courants sont le "Pas bouger" pendant qu'un autre chien passe à coté ou bien le "Au pied" collé au maître pendant les croisements. En aucun cas ces exercices ne socialisent votre chien. Au contraire sur un chien peu socialisé il peut provoquer un état émotionnel très inconfortable, le chien pourra monter en frustration ou encore développer du stress en présence de congénères. Sinon il apprendra à ignorer la communication des autres chiens et se "dé-socialisera".

Si en plus les méthodes d'éducation sont coercitives (par la contrainte), par exemple en utilisant des outils comme le collier à chainette étrangleur (dit de travail), votre chien developpera sûrement de l'agressivité envers ses congénères voir envers les personnes.

Beaucoup de mes clients souhaitent apprendre à controler leur chien parce que celui-ci n'est pas sociable et qu'ils rencontrent des problèmes en promenade lorsqu'il y a d'autres chiens. En vérité il est bien plus agréable de se promener avec un chien sociable qu'avec un chien "Au pied", agréable pour vous, mais surtout pour votre chien, qui lui a veritablement besoin de contacts canins.

Parler chien pour vivre chien

Socialiser votre compagnon correctement avec ses congénères quel que soit son âge et son vecu lui permettera de vivre sa vie, d'être libre et d'être bien dans ses pattes. L'habituer à notre monde d'humain en lui montrant un maximum de choses (on parle alors de familiarisation) fera de lui un compagnon sociable et sur de lui. Ajoutez à cela une éducation respectueuse de son bien être avec des méthodes douces et il pourra vous suivre partout.

Socialisez le dans de bonnes conditions en choisissant de lui présenter des congénères adaptés aux apprentissages dont il a besoin. Contactez un professionnel qui utilise des méthodes respectueuses de l'animal si vous avez du mal à le comprendre et à gèrer les rencontres avec les autres chiens.

Evitez les méthodes coercitives et les professionnels qui ne vous parlerons que de dominance. La dominance n'est qu'un détail de la communication canine et n'explique en rien la réactivité sur les congénères.

Source : http://laurasgard.wix.com/lempreinte#!socialiser-son-chien-avec-les-cong-n-res/c1npq

Socialiser son chien avec ses congénères
Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 07:15
Les cours et ateliers de la rentrée 2016 !

Les cours et ateliers de la rentrée 2016 !

16 janvier, 23 janvier et 27 février

Les cours et ateliers de la rentrée 2016 !
Les cours et ateliers de la rentrée 2016 !
Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 09:34
Les soirées thématiques d'information

Une réussite pour cette première soirée thématique d'information (22/10) avec 4 personnes en salle et 2 via Skype
- convivialité, interactions, échanges, informations et discussions sur le thème , expériences partagées ......
Merci aux participants !
La prochaine : le jeudi 19 novembre à 19h

Quels sujets aimeriez voir aborder pour les soirées thématiques d'information de janvier, février et mars ?

Pour informations complémentaires : autourduchien@gmail.com

Les soirées thématiques d'information
Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 07:44

La première fois que j’ai abordé les conflits de motivation, j’ai trouvé cette idée assez révolutionnaire car on peut l’appliquer en quasi-permanence. C’est une façon de voir que je trouve assez passionnante. Disons que vous êtes dans une rue. Vous pouvez avancer ou vous arrêter dans un magasin. Si vous avancez, c’est que vous êtes davantage motivé pour X raisons pour le faire. Si vous avez très faim, peut-être que votre motivation vous amènera à vous arrêter devant un stand de glace. Alors vous allez devoir choisir entre X parfums. Chaque possibilité entraîne des choix... C’est valable pour nous, c’est également valable pour le chien.

Certains choix arrivent grâce à des choses peu agréables... Par exemple, s’il y a un braquage dans la rue, des policiers courent de partout en hurlant de s’éloigner. Vous aurez peut-être faim, mais il est fort possible que vous ne vous arrêtiez pas devant le stand de glace...

Ça nous fait toute une série de VS, les choses agréables peuvent s’opposer tout comme les choses désagréables. Ce qui nous donne deux cas de figures récurrents :


Glace vanille (agréable) VS glace chocolat (agréable)
Faim (non agréable) VS Rue inquiétante (non agréable)

Pour lire la suite c'est ICI

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 17:11

« Mon chien tire, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. On va lui mettre un collier étrangleur »

On met un collier étrangleur et le chien dit « Aie »

« Mon chien tire toujours, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. Faut mettre des coups de sonnette. »

Le chien dit « Aie Aie»

« Mon chien tire beaucoup quand il voit les autres chiens, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. Faut tirer plus fort. »

Le chien dit « Aie Aie. Je les trouvais sympas les autres chiens mais plus je m'en rapproche, plus j'ai mal.»

« Mon chien devient agressif avec les autres chiens, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. On va lui mettre un collier électrique »

Le chien dit « Aieeeee chaque fois que je vois un autre chien, je prend une douleur terrible.»

« Mon chien s'est retourné contre moi quand il a vu les autres chiens, Mr l'éducateur »

« et oui ma petite Dame c'est parce qu'il est dominant. Je vous l'avais dit depuis le début. Vous avez parlé de l’euthanasie avec votre vétérinaire ?... »

Le chien dit ….........

Le chien ne dit plus rien parce qu'il est mort. Et il n'est pas mort parce qu'il avait une « mauvaise maîtresse » ; il est mort parce qu'un abruti issu d'un autre âge n'a pas compris comment fonctionne un chien ; parce que la maîtresse a cru ce que ce « professionnel » allait l'aider.

Parce que la maîtresse n'a pas compris que chaque conseil rapprochait son chien de l'euthanasie.

Refuser de mettre un collier étrangleur, collier à picots, collier électrique, c'est refuser d'avoir un rapport de force avec son chien. Ne croyez pas l'éducateur qui vous dira que c'est bon pour vous. Ce n'est ni bon pour vous, ni bon pour votre chien sauf si vous voulez l’enterrer plus vite que la nature ne l'a prévu.

Si quelqu'un vous dit « Votre chien est dominant », vous n'avez qu'une chose à dire :

« Au revoir, Monsieur »

Auteur : Patrick Aufroy - Doggycoach - Tarn

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 05:27

Je ne veux pas que mon chien apprenne !

Tu ne comprends pas ces gens qui veulent que leur chien soit bien éduqué et obéissant …

Toi, tu préférerais qu’il n’apprenne rien et soit le plus ingérable possible !

En respectant ces quelques stratégies, tu devrais pouvoir y arriver …

Voici quelques règles à appliquer le mieux possible pour que ton chien n’apprenne rien du tout et que tu sois satisfait …

1. Apprends-lui les choses le plus tardivement possible !

2. Appelle le uniquement lorsque c’est indispensable et quand tu es pressé, tu auras ainsi le ton de voix le plus irrité possible !

3. Choisis le moment où il est le moins disposé à entendre, par exemple quand il s’occupe avec une activité passionnante pour lui !

4. Appelle-le de préférence quand c’est pour le priver de liberté !

5. Si quand tu l’appelles, il ne vient pas tout de suite, essaies de crier de plus en plus fort jusqu’à te transformer en monstre écumant de rage !

6. Poursuis ton chien le plus possible, de façon à ce qu’il pense que tu joues ou pour qu’il prenne peur !

7. Quand enfin il vient à toi quand tu l’appelles, punis-le !

8. Choisis le plus mauvais moment pour toi : quand tu n’as pas le temps et pas l’énergie. Idem pour ton chien !

9. Fais les apprentissages dans un lieu nouveau et mets-toi bien à distance de ton chien, pour converser de loin !

10. Ne récompense jamais ton chien : pas de câlin, pas de jeu … rien du tout !

11. Considère la laisse comme un moyen de contraindre et de retenir ton chien, et sûrement pas comme un outil de communication qui double les ordres verbaux !

12. Fais de longues séances qui durent des heures, dans un endroit bruyant et mal choisi … Transforme les apprentissages en corvée, c’est très important !

Tu l’auras compris, l’objectif est de n’être surtout pas disponible mentalement, émotionnellement et physiquement !

Suis ces quelques règles et tu auras la satisfaction d’avoir un chien qui n’apprendra jamais rien !

Si par contre, tu fais partie de ces gens bizarres qui veulent que leur chien apprenne quand même un peu, inverse chaque règle et tu auras ainsi des repères stratégiques pour favoriser ton succès !

KiCéKi ? Contenu, rédaction & mise en forme : Marion

Source : http://www.nothingbutpets.be/je-ne-veux-pas-que-mon-chien-apprenne/

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 07:42

Que ce soit la télé ou l’art, notre monde est rempli de 3D. En éducation canine, on ne s’arrête pas à 3, mais à 4D! Que sont ces 4D et pourquoi en parler?

La majorité de mes clients me disent que leur chien est obéissant et qu’il connait tous les commandements… mais seulement à la maison. D’autres m’explique que leur chien obéit seulement s’ils ont une friandise à la main. La plupart de mes clients me disent que leur chien devient sourd ou ne se souvient plus des commandes d’obéissance en présence d’autres chiens!

C’est là qu’entre en jeu les 4D : Durée, Distance, Distraction et Diversité.

Durée

La durée, c’est le temps que prend un chien à faire une action. La durée, c’est aussi pendant combien de temps il fera l’action. Par exemple :

  • Avec quelle rapidité le chien exécutera un assis?
  • Combien de temps il restera assis?

Distance

La distance est reliée à l’espace qui prend place entre le chien et son propriétaire. Placer un chien en position assise et s’éloigner graduellement (sans que le chien se relève ou se couche) est ce qui s’appelle : travailler en distance. La distance se travaille aussi en laissant son chien sur un assis pour s’éloigner de 20 pieds, faire face au chien, puis demander au chien de se coucher. L’habilité à maintenir une bonne obéissance sur de grandes distances est non négligeable quand on veut obtenir un chien qui obéit en toutes circonstances.

Distraction

La distraction est ce que les behavioristes appellent les motivations compétitives. En d’autres mots, la distraction est toutes les choses ou les situations qui jouent un rôle important en ayant le pouvoir d’attirer l’attention de votre chien.

  • Des enfants qui jouent
  • Un chien (chat, écureuil) qui court
  • Une balle, un ballon, une corde, un jouet…
  • De la nourriture
  • Une odeur
  • Un bruit qui fait peur ou qui surprend

La distraction est souvent négligée. Pendant l’enseignement d’un nouveau commandement, c’est toujours mieux de limiter les distractions au maximum. Les distractions seront ajoutées graduellement, au fur et à mesure des capacités du chien.

Diversité

La diversité est reliée à l’environnement. On entraîne le chien dans des endroits diversifiés et dans des situations diverses. C’est ce que les behavioristes appellent la généralisation.

  • Pratiquer sous la pluie, avec un vent fort ou la nuit
  • Pratiquer dans diverses positions

Un chien qui répond aux commandes n’importe quand dans n’importe quelle condition est un chien bien entraîné et obéissant.

Mettre en application les 4D

Comme la plupart des chiens connaissent le commandement assis, vérifions si votre chien est obéissant avec cette simple commande.

  • Avec quelle rapidité votre chien exécute-t-il son assis?
    Une réponse lente au assis a tendance à devenir inexistante lorsqu’une urgence se produit. Vous devriez travailler pour accélérer la réponse.
  • Combien de temps votre chien reste-t-il en position assise avant qu’il se relève?
  • Est-ce qu’il attend que vous lui disiez que c’est terminé?
  • S’assoie-t-il automatiquement quand vous vous arrêtez sur la rue pour discuter avec quelqu’un?
  • Êtes-vous capable de le faire asseoir sur le trottoir d’une rue passante? Au parc pour chiens? S’il y a un chevreuil ou un écureuil dans les environs?

Si vous ne tenez pas compte des 4D, vous ne pouvez pas considérer que votre chien est obéissant. Les 4D sont les clés de l’entraînement pour obtenir un chien obéissant en toutes circonstances.

Source : http://johanneparent.over-blog.com/2015/06/les-indispensables-4d-de-l-education-canine.html

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 11:29

Le chien et l’éducation du chien sont soumis aux lois de l’apprentissage. Nous pouvons nous appliquer à comprendre ces lois afin de mieux saisir ce qui nous échappe parfois quand notre chien se comporte mal et nous donner un moyen de contrôler la situation en comprenant pourquoi, alors que nous le réprimandons, il continue de mal se comporter.

Les chiens apprennent par association et par répétition, ainsi tout comportement récompensé augmente en intensité et en fréquence, peu importe le comportement récompensé, et à l’inverse tout comportement puni diminue en intensité et en fréquence.

Ainsi, quand vous sanctionnez votre chien, et que malgré vos réprimandes à répétition son comportement augmente, c’est qu’il est probablement, sans que vous en ayez conscience, récompensé. De toute évidence, il est inutile de continuer à le réprimander puisque cela ne sert n’a pas l’effet escompté, il vaut mieux essayer, dans un premier temps de rechercher ce qui fait augmenter son comportement, puis d’établir quel comportement pourrait se substituer à ce mauvais comportement et enfin le récompenser pour que le bon comportement souhaité augmente en intensité et en fréquence. De la même façon, lorsque vous croyez récompenser et que le comportement diminue, c’est qu’en fait le comportement est puni.

Récompenser en croyant punir : Je gronde mon chien dès qu’il me saute dessus, pourtant il recommence systématiquement. Certes, vous le grondez, mais vous le touchez en même temps pour le repousser. Ce geste est interprété par votre chien comme une stimulation sociale, donc une réponse favorable qui le stimulera à vous dire bonjour de nouveau. Par votre action même vous récompensez ses sauts. Si sa motivation à vous dire bonjour est plus forte, il recommencera, avec une certaine anxiété peut-être à l’idée de vous énerver, mais stimulé par le fait que vous le touchiez.

Récompenser un comportement en croyant le contrôler : Mon chien gratte à la porte pour entrer, cette action m’est insupportable car il abîme à chaque fois la porte. Pour contrôler le fait qu’il gratte et pour faire cesser son action, je le gronde et j’ouvre la porte en même temps. La porte qui s’ouvre est la réponse qu’attendait le chien en grattant. Ainsi récompensé, il recommencera même si vous l’avez grondé.

Une autre loi très importante nous enseigne que pour fixer un comportement dans le temps il suffit de le récompenser de façon aléatoire (1 fois sur 2, puis 1 sur 5, puis 1 sur 10, puis 1 sur 4, etc.).

Apprendre à mon chien à insister : Mon chien quémande de la nourriture à table de temps en temps. Il ne le faisait pourtant pas avant, mais maintenant il en prend l’habitude. Si je l’ignore ou si je le réprimande, il insiste. Premier constat : s’il quémande, c’est qu’il a dû en être récompensé à un moment ou à un autre. « Non », allez-vous me répondre. Si j’insiste auprès de vous en reformulant ma question, vous allez me dire : « Oui cela nous est arrivé, mais très rarement, et il y a longtemps maintenant que nous avons arrêté ». Le « très rarement » avec une récompense de forte valeur suffit au chien pour insister dans sa réponse. Car il ne sait jamais si vous êtes sérieux quand vous dites « Non », puisque quelques fois, même très rarement, vous l’avez récompensé, une fois sur 2, sur 15, sur 8, sur 3, sur 30. Pourquoi s’en priverait-il alors ? Il ne sait pas quand la récompense va arriver, mais il sait qu’elle arrivera certainement à un moment ou à un autre….

Apprendre à mon chien à bouder pour obtenir mieux : Votre chien boude sa gamelle, cela vous inquiète alors vous vous approchez et vous le stimulez à manger ; voyant que rien n’y fait, vous vous dirigez vers le placard de la cuisine, vous sortez un peu de jambon et le mélangez à sa gamelle pour le stimuler à manger. Qu’est-ce que le chien peut apprendre en associant les différentes étapes jusqu’à une finalité agréable ? Étape 1 : je boude ; étape 2 : mon maître s’approche et secoue ma gamelle ; étape 3 : mon maître se dirige vers le placard, c’est bon signe je vais avoir du mieux, il craque. Vous avez appris à votre chien à bouder et à insister dans le comportement que vous vouliez voir disparaître. Certains chiens sont des professionnels de la bouderie pour obtenir une gamelle plus appétissante.

Apprendre à mon chien à augmenter le critère : Je suis au téléphone, mon chien gratte derrière la porte, comme je ne répond pas immédiatement car je suis occupée, il augmente le critère et aboie, n’y tenant plus car il va déranger les voisins je vais lui ouvrir. Je viens de lui apprendre à augmenter le critère, la prochaine fois il aboiera plus fort pour être certain que vous l’avez bien entendu, puisque cela marche mieux que de gratter.

Apprendre à mon chien à avoir un mauvais caractère : Je suis en balade avec mon chien en laisse, je rencontre une voisine, je décide de discuter un peu. Mon chien, agacé par mon immobilité, commence à gesticuler dans tous les sens. Pour qu’il me laisse tranquille, tout en continuant à discuter, je le détache. Je viens juste de lui apprendre que lorsque qu’il gesticule et manifeste son impatience, il obtient ce qu’il désire. Vous venez de récompenser un comportement qui peut vite devenir gênant au quotidien.

Bien entendu, nous avons affaire là à un certain type de caractère, mais nous venons sans nous en rendre compte d’augmenter le mauvais côté de son caractère.

Les exemples de ces récompenses non maîtrisées ne manquent pas et sont à mon sens l’une des principales causes des comportements gênants ainsi que des problèmes de comportement et de caractère des chiens de compagnie.

Nous devons toujours avoir en tête, lorsque nous sommes en leur compagnie, qu’ils n’ont certainement pas la notion de ce que peut être un bon comportement ou un mauvais comportement. C’est à nous de leur enseigner. Quand les maîtres prennent conscience de l’énorme impact de la récompense sur un comportement, ils l’utilisent à bon escient pour apprendre à leur chien à adopter les bons comportements afin d’en faire un compagnon agréable à vivre au quotidien plutôt que l’inverse.
Soyons donc toujours conscients de ce que nous sommes en train de récompenser.

Source : Catherine Collignon - © - www.animalin.net

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 13:59

Éduquer ou dominer son chien?

À-t-on raison de dire que notre fidèle compagnon nous « domine » parfois ? À-t-il vraiment besoin d’un chef de meute ? Qu’est qu’un bon maître ?

Je vous laisse regarder la vidéo ; vous y trouverez toutes les réponses.

Cliquez ICI

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 09:49

Ce que je vous dis souvent en cours : " verbalisez les choses - verbalisez les actions, les figures, les mouvements, les comportements de votre chien"

 

Lire ICI :

 

Repost 0
Published by autourduchien.over-blog.com - dans Education canine
commenter cet article